ACCUEIL >>Amalgames dentaires
Sur le Web
Amalgames dentaires
mardi 15 août 2006 , par Christian Portal

  1. Amalgames dentaires : « l’évènement » confirme
  2. Plombages au mercure : une affaire d’état ?

 Amalgames dentaires : « l'évènement » confirme

A six reprises, en 1989, en 1992, puis en 1998, nous avons publié des dossiers très documentés sur la toxicité des amalgames dentaires au mercure. Les autorités médicales et les syndicats de dentistes ont, non seulement, démenti ces informations, mais ont menacé de poursuites les médecins et les dentistes qui conseilleraient à leurs patients la dépose de ces amalgames toxiques. Dans notre numéro 65, daté du deuxième trimestre 1992, nous avions publié la photographie d’un appareil américain capable d’analyser instantanément les émissions de vapeurs de mercure en bouche, après une épreuve de mastication d’un chewing-gum pendant une dizaine de minutes.

Des journalistes de « L’événement » se sont procurés cet appareil et ont effectué la même épreuve dans la salle d’attente d’un cabinet dentaire du sud de la France.

Les résultats qu’ils ont pu observer sur le cadran de cet appareil, « dépassent dans la grande majorité des cas, la limite admise et établissent formellement que le mercure n’est pas stable en bouche, contrairement aux affirmations des autorités officielles dentaires » (« L’événement » N° 751 du 25 mars 1999).

Médecines Nouvelles n°94 août 1999


 Plombages au mercure : une affaire d'état ?

A la suite des articles que nous avons publiés, depuis dix ans, sur la toxicité avérée des amalgames dentaires au mercure, les autorités responsables et les représentants ordinaux et syndicaux des chirurgiens-dentistes ont délibérément minimisé l’ampleur des conséquences sur la santé publique de cette pratique.

Le dossier a été repris par six députés verts, sous la direction d’André Aschieri, qui ont remis à l’Assemblée nationale un rapport intitulé : « Du danger des amalgames dentaires : propositions pour un renforcement de la sécurité sanitaire ».Ce rapport confirme les informations que nous vous avions données ici même, et révèle un certain nombre d’études cliniques ou expérimentales, réalisées à l’étranger, qui démontrent irréfutablement la toxicité du mercure contenu dans les « plombages » dentaires.

Sommaire du rapport

1. Le mercure, élément très toxique, pénètre dans le corps par le biais des amalgames dentaires.

A. Les dangers du mercure pour l’environnement et les organismes vivants.

  • Généralités sur la toxicité du mercure et sur les mesures prises pour la protection de l’environnement.
  • Les atteintes à la santé dues aux métaux lourds et plus particulièrement au mercure.
  • Les précautions prises dans l’utilisation des amalgames pour éviter la diffusion des vapeurs de mercure.

B. La diffusion du mercure dans l’organisme par l’intermédiaire des amalgames dentaires :

  • Des études inquiétantes.
  • L’inégalité devant le mercure.

2. Les incertitudes qui persistent ne doivent pas empêcher l’application du principe de précaution face à un danger potentiellement très important

A. La relation entre les amalgames et certaines pathologies n’est pas toujours évidente, mais des recherches de plus en plus poussées, ainsi que certains témoignages accablants ne peuvent être négligés.

  • Les incertitudes sont dues à une approche épidémiologique négligée et à des diagnostics difficiles à établir.
  • De nombreux témoignages soulèvent la question du danger des amalgames.

B. Propositions quant à l’application du principe de précaution.

  • Le principe de précaution est déjà appliqué dans certains Etats de l’Union européenne, mais les mesures prises en France sont nettement insuffisantes.
  • France : la nécessité d’une approche globale du problème et l’application de quelques principes simples.

Auteurs

  • André Aschieri
  • Marie-Hélène Aubert
  • Yves Cochet
  • Guy Ascoët
  • Noël Mamère
  • Jean-Michel Marchand

« Du danger des amalgames dentaires Propositions pour un renforcement de la sécurité sanitaire » (rapport à l’Assemblée nationale)

In « médecines nouvelles » n°97 2ème trimestre 2000

Boutons pour partager l'information




Mots-clés de l'article
En bref...
Du même auteur

Christian Portal
 Ecologie et approche causale des systèmes
 Présentation
 Accueil
 1 - Qigong de l’arbre
 2 - Qigong « Hommage aux étoiles »
 3 - Qigong des cent merveilles
 4 - Qigong du dragon rouge
 5 - Qigong du cavalier
 Les truites changent de sexe
 6 - Qigong de la paix intérieure
 7 - Massage des trois trésors
 8 - Qigong du Guerrier
 Enseignement d’un sage indien
 1999-Dossier Monsanto (L’écologiste)
 1999-L’esprit des plantes
 2001-Faut-il tuer tous les microbes ?
 2001-L’homme moderne et l’homme traditionnel
 2002-La Hague au coeur du débat
 2005-France : les OGM en secret
 Syndrome de l’huile toxique
 La médecine chinoise bientôt reconnue comme patrimoine mondial ?
 Cuisine et diététique chinoises
 Les méthodes pour nourrir la vie
 Les conseils du Pr. LEUNG KOK YUEN
 Vaccinations
 Santé publique
 Cancer
 Traitements
 Dossier Beljanski
 Dossier Médecines non conventionnelles
 Dossier justice
 Dossier médicaments
 Dossier Sida
 Dossier environnement
 Dossier médecine chinoise traditionnelle
 Deuxième congrès internationnal d’acupuncture en Amérique du Nord
 Entretien avec Jerry Alan Johnson (Spécialiste Qigong)
 Accidents liés aux plantes chinoises
 Il n’y a pas une médecine, mais des médecines
 Conflits d’intérêts
 Proposition de Paul Lannoye
 Mission d’Evaluation et de Contrôle des Lois de Financement de la Sécurité Sociale
 Colite pseudomembraneuse
 Grippe espagnole
 Interactions avec les produits naturels de santé
 Informations contradictoires (grippe aviaire et grippe humaine)
 Sureté des vaccins
 Pour une bonne pratique vaccinale
 Les dommages liés à la vaccination
 Contamination des vaccins
 Vaccins et autisme
 Les médicaments en 2005 : « Trop peu de progrès »
 A propos du classement sur les maladies nosocomiales
 Codex alimentarius
 MTC et chimiothérapie
 Grippe et Tamiflu°
 Grippe aviaire
 Position maternelle de l’accouchement
 Polémique sur l’ulcère à l’estomac
 Virus et bactéries en partie responsables de l’obésité ?
 ACECOMED, un collectif au service des médecines écologiques
 Conférence de Bogumila Cyrulik
 Contact
 Pour une médecine écologique
 Cure du foie

Association Sun Simiao

Médecine traditionnelle chinoise une écomédecine  

Christian Portal
88 rue de Videlle
78830 Bullion


Dernière mise à jour : samedi 29 octobre 2016
retour au sommaire