Warning: exec() has been disabled for security reasons in /var/www/vhosts/sunsimiao.org/httpdocs/ecrire/inc/filtres_images_lib_mini.php on line 744 Dossier Médecines non conventionnelles - Association Sun Simiao
 ACCUEIL >>Dossier Médecines non conventionnelles
Sur le Web
Dossier Médecines non conventionnelles
mardi 15 août 2006 , par Christian Portal

  1. Médecines alternatives, reconnaissance officielle en Belgique
  2. Liberté thérapeutique : un professeur de médecine en colère
  3. La liberté de choisir

 Médecines alternatives, reconnaissance officielle en Belgique

Le 22 avril 1999, la Belgique a définitivement adopté une loi-cadre destinée à réglementer les médecines non-conventionnelles. Cette loi, déposée par le ministre belge de la Santé, Marcel Colla, prévoit la mise en place d’une Commission paritaire qui permettra de réglementer, dans un premier temps, l’homéopathie, l’acupuncture, la chiropraxie et l’ostéopathie.

Cette loi, déposée par le ministre belge de la Santé, Marcel Colla, prévoit la mise en place d’une Commission paritaire qui permettra de réglementer, dans un premier temps, l’homéopathie, l’acupuncture, la chiropraxie et l’ostéopathie. Ces professions seront exercées de manière indépendante, certaines pourront être pratiquées par des non-médecins, à condition qu’ils aient suivi une formation de haut niveau et qu’ils respectent une déontologie professionnelle.

C’est pourquoi le C.O.D.E.M.A. fait actuellement circuler une pétition pour le pluralisme thérapeutique, dans laquelle il exige :

  • Le libre accès à tout médicament homéopathique.
  • Le libre accès à tout médicament autorisé dans un pays de l’Union européenne.
  • Le libre accès à toute substance thérapeutique que le médecin juge utile pour un patient atteint d’une maladie grave.
  • La mise en œuvre par la France de la « Résolution européenne sur le statut des médecines non-conventionnelles », en partenariat avec les professionnels non docteurs en médecine, les professionnels docteurs en médecine et les usagers des différentes disciplines. En priorité, les médecines mentionnées dans cette résolution : l’homéopathie, la médecine anthroposophique, la médecine chinoise (incluant l’acupuncture), la naturothérapie, l’ostéopathie, la phytothérapie, la chiropratique, le shiatsu.
  • La présence de personnes compétentes, choisies par les usagers et leurs associations, à l’Agence du médicament ; et la possibilité pour les patients de signaler directement à la pharmaco-vigilance les effets secondaires des médicaments.

Le texte de cette pétition est à recopier ou photocopier et à retourner le plus tôt possible (sans date-limite) à C.O.D.E.M.A. (Collectif pour la Défense et l’Evaluation des Médecines Alternatives et Complémentaires) :

La Grande Chouannière.

72 170 Ségrie.

Tél : 02.43.33.39.54.


 Liberté thérapeutique : un professeur de médecine en colère

Dans la revue « Vous et les libertés » le professeur Bernard Herzog, professeur de médecine au C.H.U. de Nantes attaque le système médical actuel pour le peu de liberté qu’il laisse au malade.

Vous n’avez plus la libre disposition de votre corps. De plus en plus, on vous impose de nouvelles règles sur la manière de vivre. Vous devez ressembler étrangement et avoir les mêmes dispositions que votre voisin, sinon vous êtes considérés comme des ingrédients de mauvais aloi, donc relevant de l’inquisiteur pour être purifiés par le feu du bûcher, du moins de la justice. Rassurez-vous, ce n’est guère déplaisant, on ne se fait rôtir qu’une fois. Vous pensez que ce que le viens d’écrire est ridicule. Cependant, vous le savez, pour le bien de votre santé, vous devrez suivre des règles bien précises, afin d’obtenir des remboursements de votre caisse d’assurance maladie. A défaut, vous serez désavoué et contraint de payer de votre poche. Plusieurs patients se plaignaient d’être appelés au téléphone vers 20 heures, par le secrétaire d’un centre de traitements des cancers, pour avoir à effectuer tel examen systématique, tel contrôle... ou devoir subir une intervention.

« Ça me rappelle la Gestapo et les mauvaises heures du passé », me dirent quelques anciens. Cela a un autre nom désormais, plus soft : c’est le « suivi médical ». On s’occupe très bien de vous, en effet !

Le contrôle périodique des véhicules est obligatoire. Eh bien, maintenant, on va vous obliger à foire contrôler régulièrement votre carcasse, suivant des dispositions légales, suivant des dispositions précises, desquelles peu importe comment vous en sortirez, pourvu que vous l’ayez fait. Ainsi, vous serez de très bons citoyens.

Et ne réfléchissez surtout pas aux conséquences des sauces radiogènes ou autres sur votre organisme...

In « Médecines nouvelles » n°100 1er trimestre 2001


 La liberté de choisir

Nos autorités commencent, semble-t-il, à tirer les leçons de ces décisions de justice et des données scientifiques récentes sur la toxicité vaccinale. Consécutivement à un recours déposé par l’association ALIS auprès du Conseil d’Etat pour faire annuler une disposition de l’arrêté du 10 mai 2001 relatif aux règles de bonnes pratiques cliniques et biologiques en assistance médicale à la procréation, qui imposait au préalable la vaccination contre l’hépatite B chez la femme lorsque l’homme était porteur du virus, le ministère de la Santé a décidé de retirer le texte contesté. Dans ses nouvelles dispositions, cet arrêté ne présente plus le caractère contraignant sur le plan de la vaccination (arrêté du 19 juillet 2002, paru au Journal officiel du 31 juillet).

Un autre arrêté du ministre de l’Intérieur, en date du 1er août 2002, vient de modifier celui du 6 mai 2000 fixant les conditions d’aptitude des sapeurs-pompiers. Dorénavant, le défaut de vaccination n’est plus un critère d’inaptitude, les vaccinations, dont le BCG et le vaccin hépatite B, perdent leur caractère obligatoire et sont simplement recommandées (Journal officiel, 24 août 2002).

Tout en permettant à l’Etat de se décharger de toute responsabilité civile et pénale, ces deux arrêtés annoncent la levée prochaine et définitive de toutes les obligations vaccinales qui sont, comme les amendes et les peines d’emprisonnement, devenues illégales depuis la loi sur les droits des malades.

Dorénavant, l’exclusion scolaire des enfants et le licenciement des professions paramédicales sont des abus de pouvoir que la justice ne pourrait que sanctionner.

Lucien Abenhaïm, directeur de la Santé, semble être bien conscient de cette évolution inéluctable. N’a-t-il pas déclaré dans une interview accordée fin septembre dernier à 60 Millions de consommateurs que “Le temps du tout obligatoire pour la vaccination est révolu. Sauf quand un impératif collectif majeur s’impose, il faut laisser toute sa place au choix individuel. On ne doit pas protéger les gens contre leur gré.”

Dr Marc VERCOUTERE « Votre santé » n° 38 novembre 2002

Boutons pour partager l'information




Mots-clés de l'article
En bref...
Du même auteur

Christian Portal
 Ecologie et approche causale des systèmes
 Présentation
 Accueil
 1 - Qigong de l’arbre
 2 - Qigong « Hommage aux étoiles »
 3 - Qigong des cent merveilles
 4 - Qigong du dragon rouge
 5 - Qigong du cavalier
 Les truites changent de sexe
 6 - Qigong de la paix intérieure
 7 - Massage des trois trésors
 8 - Qigong du Guerrier
 Enseignement d’un sage indien
 1999-Dossier Monsanto (L’écologiste)
 1999-L’esprit des plantes
 2001-Faut-il tuer tous les microbes ?
 2001-L’homme moderne et l’homme traditionnel
 2002-La Hague au coeur du débat
 2005-France : les OGM en secret
 Syndrome de l’huile toxique
 La médecine chinoise bientôt reconnue comme patrimoine mondial ?
 Cuisine et diététique chinoises
 Les méthodes pour nourrir la vie
 Les conseils du Pr. LEUNG KOK YUEN
 Vaccinations
 Santé publique
 Cancer
 Traitements
 Amalgames dentaires
 Dossier Beljanski
 Dossier justice
 Dossier médicaments
 Dossier Sida
 Dossier environnement
 Dossier médecine chinoise traditionnelle
 Deuxième congrès internationnal d’acupuncture en Amérique du Nord
 Entretien avec Jerry Alan Johnson (Spécialiste Qigong)
 Accidents liés aux plantes chinoises
 Il n’y a pas une médecine, mais des médecines
 Conflits d’intérêts
 Proposition de Paul Lannoye
 Mission d’Evaluation et de Contrôle des Lois de Financement de la Sécurité Sociale
 Colite pseudomembraneuse
 Grippe espagnole
 Interactions avec les produits naturels de santé
 Informations contradictoires (grippe aviaire et grippe humaine)
 Sureté des vaccins
 Pour une bonne pratique vaccinale
 Les dommages liés à la vaccination
 Contamination des vaccins
 Vaccins et autisme
 Les médicaments en 2005 : « Trop peu de progrès »
 A propos du classement sur les maladies nosocomiales
 Codex alimentarius
 MTC et chimiothérapie
 Grippe et Tamiflu°
 Grippe aviaire
 Position maternelle de l’accouchement
 Polémique sur l’ulcère à l’estomac
 Virus et bactéries en partie responsables de l’obésité ?
 ACECOMED, un collectif au service des médecines écologiques
 Conférence de Bogumila Cyrulik
 Contact
 Pour une médecine écologique
 Cure du foie

Association Sun Simiao

Médecine traditionnelle chinoise une écomédecine  

Christian Portal
88 rue de Videlle
78830 Bullion


Dernière mise à jour : samedi 29 octobre 2016
retour au sommaire