ACCUEIL >>Dossier justice
Sur le Web
Dossier justice
mardi 15 août 2006 , par Christian Portal

  1. Justice européenne, le conseil de l’ordre partial et irrespectueux des droits de l’homme
  2. Médecine et justice : les médecins hospitaliers rappelés à l’ordre par le conseil d’État
  3. Serment d’Hippocrate : les mises en cause du dr. Marie Hélène Groussac

 Justice européenne, le conseil de l'ordre partial et irrespectueux des droits de l'homme

Selon une décision rendue par la Cour Européenne des Droits de l’Homme, le Conseil de l’Ordre des médecins français serait, de par la composition même de ses membres et par son mode de fonctionnement, à la fois partial et irrespectueux des droits de l’homme.

A différentes reprises, nous avons publié ici des articles de médecins et de juristes qui critiquaient très sévèrement cet Ordre dont la naissance remonte au gouvernement de Vichy (voir « Médecines nouvelles » N° 57 : « Un projet de résolution du Parlement européen contre le Conseil de l’ordre » et N° 59 : « Le poids du caducée dans la balance »).

Et ce d’autant plus que, depuis le début de notre activité éditoriale, nous avons vu les différentes instances de cet ordre s’acharner à détruire systématiquement les médecins indépendants qui osaient pratiquer des médecines différentes, dont des maladies graves. Il faut en effet savoir que, pas un seul des médecins - je dis bien pas un seul des médecins - qui a collaboré à notre revue n’a pu échapper à des poursuites du Conseil de l’Ordre pour « charlatanisme » et ce, alors qu’aucune plainte n‘était déposée par le moindre patient. Certains d’entre eux ont été interdits d’exercer la médecine, pendant quelques mois, quelques années, voire même définitivement. Pendant toutes ces années où le Conseil s’ingéniait à étouffer une concurrence qu’il estimait sans doute déloyale, par la qualité des soins et les résultats thérapeutiques qu’elle permettait d’apporter aux patients, le même Conseil n’a pas bougé le petit doigt, ni même levé le moindre cil, dans les grands scandales qui ont agité le monde médical, depuis l’affaire du sang contaminé, à celle du vaccin anti-hépatite B. Au contraire, on l’a vu proposer, benoitement, la réinscription à l’Ordre du Dr Garetta qui dirigeait le Centre de transfusion sanguine, ou du Dr Rossignol qui avait été condamné pour avoir falsifié des bilans médicaux, afin de pratiquer une opération chirurgicale mutilante et inutile. Nous pensons ici à tous ces médecins, qui se battent, depuis des années dans l’ombre, qui sont obligés de taire leurs bons résultats, pour ne pas faire trop de vagues et éviter de connaître les persécutions qu’ont pu subir, entre autres, Mirko Beljanski ou Philippe Lagarde.

Justice leur est enfin rendue au niveau Européen. Mais l’ironie de l’histoire veut que le jugement qui vient d’être rendu par la Cour Européenne, va sans doute permettre à tous ces médecins injustement condamnés par le Conseil de l’Ordre en Fronce, d’intenter de nouvelles procédures, pour casser ces décisions françaises rendues de manière « partiale » et « inique ».

Résumé d’un article paru dans Médecines Nouvelles n° 96 janvier 2000


 Médecine et justice : les médecins hospitaliers rappelés à l'ordre par le conseil d'État

Au fur et à mesure de leurs décisions, les plus hautes autorités juridiques françaises soumettent les médecins à une déontologie de plus en plus exigeante. Un arrêt récent du Conseil d’État, vient de rappeler, aux médecins hospitaliers qu’ils sont, comme leurs confrères libéraux, soumis à un devoir d’information complet et loyal vis-à-vis de leurs patients.

Les médecins sont tenus d’informer leurs patients des risques de décès, ou d’invalidité, liés aux soins, même lorsque ceux-ci sont exceptionnels, vient de juger le Conseil d’État. La plus haute juridiction administrative modifie ainsi sa jurisprudence, et impose aux médecins hospitaliers - comme l’avait déjà fait la Cour de cassation pour les médecins libéraux - de prouver que le devoir d’information du malade n’a pas été méconnu. Une décision qui aura des conséquences majeures sur les relations entre médecins et malades.

(Le Figaro du vendredi 7 janvier 2000)


 Serment d'Hippocrate : les mises en cause du D<sup class="typo_exposants">r</sup>. Marie Hélène Groussac

Dans cette affaire, le Dr Marie-Hélène Groussac est mise en examen pour avoir refusé de pratiquer des vaccins contre l’hépatite 8. La CPAM l’accuse « de fraude, d’abus de prescription, d’utilisation de remèdes non-conformes » Le 1er février 2000, le Dr Marie-Hélène Groussac comparaissait devant le Conseil de l’Ordre régional des médecins de Rennes.

Suite de l’article dans « Médecines nouvelles » n°99 4ème trimestre 2000.

Boutons pour partager l'information




Mots-clés de l'article
En bref...
Du même auteur

Christian Portal
 Ecologie et approche causale des systèmes
 Présentation
 Accueil
 1 - Qigong de l’arbre
 2 - Qigong « Hommage aux étoiles »
 3 - Qigong des cent merveilles
 4 - Qigong du dragon rouge
 5 - Qigong du cavalier
 Les truites changent de sexe
 6 - Qigong de la paix intérieure
 7 - Massage des trois trésors
 8 - Qigong du Guerrier
 Enseignement d’un sage indien
 1999-Dossier Monsanto (L’écologiste)
 1999-L’esprit des plantes
 2001-Faut-il tuer tous les microbes ?
 2001-L’homme moderne et l’homme traditionnel
 2002-La Hague au coeur du débat
 2005-France : les OGM en secret
 Syndrome de l’huile toxique
 La médecine chinoise bientôt reconnue comme patrimoine mondial ?
 Cuisine et diététique chinoises
 Les méthodes pour nourrir la vie
 Les conseils du Pr. LEUNG KOK YUEN
 Vaccinations
 Santé publique
 Cancer
 Traitements
 Amalgames dentaires
 Dossier Beljanski
 Dossier Médecines non conventionnelles
 Dossier médicaments
 Dossier Sida
 Dossier environnement
 Dossier médecine chinoise traditionnelle
 Deuxième congrès internationnal d’acupuncture en Amérique du Nord
 Entretien avec Jerry Alan Johnson (Spécialiste Qigong)
 Accidents liés aux plantes chinoises
 Il n’y a pas une médecine, mais des médecines
 Conflits d’intérêts
 Proposition de Paul Lannoye
 Mission d’Evaluation et de Contrôle des Lois de Financement de la Sécurité Sociale
 Colite pseudomembraneuse
 Grippe espagnole
 Interactions avec les produits naturels de santé
 Informations contradictoires (grippe aviaire et grippe humaine)
 Sureté des vaccins
 Pour une bonne pratique vaccinale
 Les dommages liés à la vaccination
 Contamination des vaccins
 Vaccins et autisme
 Les médicaments en 2005 : « Trop peu de progrès »
 A propos du classement sur les maladies nosocomiales
 Codex alimentarius
 MTC et chimiothérapie
 Grippe et Tamiflu°
 Grippe aviaire
 Position maternelle de l’accouchement
 Polémique sur l’ulcère à l’estomac
 Virus et bactéries en partie responsables de l’obésité ?
 ACECOMED, un collectif au service des médecines écologiques
 Conférence de Bogumila Cyrulik
 Contact
 Pour une médecine écologique
 Cure du foie

Association Sun Simiao

Médecine traditionnelle chinoise une écomédecine  

Christian Portal
88 rue de Videlle
78830 Bullion


Dernière mise à jour : samedi 29 octobre 2016
retour au sommaire