Cure du foie

 
  • mercredi 2 mars 2011.
  • Cette cure permet de retrouver un foie d’enfant ; alors pourquoi vous en priver ?

    « L'étonnant nettoyage du foie et de la vésicule biliaire » (Andreas Moritz)

    Matériel :

    Mode d’emploi :

    Le rôle de ce breuvage est de relâcher les conduits biliaires, donc de les dilater.

    Et voilà, ne reste plus qu’à contempler le résultat : à un moment ou un autre, vous allez expulser, avec des selles liquides (Il n’y a aucune douleur), des petits calculs flottants vert foncé s’ils sont anciens, clairs si plus jeunes, cuivrés…

    Tout se calme l’après midi même, au plus tard.

    Si vous n’avez rien la 1ère fois : ne vous découragez pas, c’est juste que les voies biliaires sont un peu bouchées, ça « donnera » la prochaine fois…au pire, la 3ème !

    NB : Optionnel, mais vivement conseillé :

    Pour faciliter l’évacuation libre des calculs, un « nettoyage » [2] le 6ème jour est facilitateur. De même, pour éviter les effets de la toxicité contenue dans les calculs qui seraient coincés dans les intestins, un 2ème peut être envisagé dans les jours qui suivent.

    Pour info :

    On ne perçoit de gêne au niveau du foie qu’à partir du moment où 60% de cet organe est obstrué par des micros calculs, et jusque là, tous les examens hépatiques de labo se révèlent encore « normaux » !

    A ce stade, la sécrétion de bile nécessaire à un fonctionnement normal (1,6L/j) est déjà réduite à une tasse, ce qui entraine une insuffisance de digestion, donc des problèmes dans l’intestin, puis les toxines prennent possession de l’espace de notre corps qu’elles se répartissent (dos, articulations, artères…).

    Remarques :

    A refaire chaque mois (environ) jusqu’à ce que la récolte soit nulle, en sachant que le foie se nettoie à partir de son centre, autour des canaux biliaires, et que, de proche en proche, il ramène, entre les deux cures, les déchets alentour vers le centre ; la cure permet de les évacuer, et ainsi de suite jusqu’à ce que votre foie soit aussi neuf que lorsque vous étiez tout jeune !

    Le titre de ce « mode d’emploi » est celui du livre dont il est tiré : lecture extrêmement conseillée pour ceux qui sont intéressés à savoir « comment ça marche » en dedans ; il donne une excellente vue d’ensemble, facile à comprendre, sur le mécanisme de la guérison de nos petits et grands maux, et pour une prévention de problèmes de santé ultérieurs éventuels (optionnels, et déconseillés).

    Vous verrez que ça touche aussi bien les douleurs articulaires que l’ostéoporose, la thyroïde, les seins, les poumons, le cœur, la peau, la prostate, les intestins (eh oui, carrément même !), et j’en passe…

    Vous pouvez vous le procurer auprès de Bernard Clavières, qui vous l’adressera par voie postale, en téléphonant au 05 56 71 17 40, il coûte 19,80 euros.

    Pour terminer : le bon vieux conseil que nous oublions tous : boire de l’eau !

    Bonne expérience et surtout bonne récolte…

    [1se trouve en pharmacie où il est utilisé comme laxatif

    [2Trois possibilités : soit un drainage lymphatique, soit un lavement, soit une irrigation du colon

    Un article du site : Association Sun Simiao
    http://www.sunsimiao.org/article.php3?id_article=77